Images en Bibliothèques : une association au service des bibliothècaires de l'image - Accueil

Médiathèques et images animées : des pratiques en évolution

C’est une de leurs qualités : les bibliothèques publiques sont en général des structures qui ne se haussent pas du col. Dans un univers où il est de bon ton de se faire voir, de briller de mille feux, de faire du bruit, ou mieux, du « buzz », elles sont le plus souvent attentives à rester concentrées sur leurs missions et au service de leurs publics.

Cette modestie naturelle leur joue cependant un mauvais tour : le rôle majeur qu’elles devraient jouer aujourd’hui dans de nombreux domaines est le plus souvent méconnu, y compris par elles-mêmes.

Pour beaucoup d’entre vous, Images en bibliothèques, c’est d’abord la coordination nationale du « Mois du film documentaire ». Ou l’organisme de formation des bibliothécaires de l’image. Ou encore l’association qui anime leur réseau en organisant la Commission nationale de sélection des films documentaires ou la liste de diffusion des vidéothécaires. C’est en effet tout cela.

Images en bibliothèques, c’est aussi une association qui mène des réflexions sur la place des images dans les médiathèques publiques, et sur tout ce que cela peut impliquer.

Par exemple, les bibliothèques qui proposent à leurs usagers des services de VàD sont de plus en plus nombreuses. Les offres restent encore instables, et problématiques. Pourtant, il est clair que les médiathèques seraient, si on leur en donnait les moyens, les mieux placées pour mettre en œuvre des offres légales, accessibles, raisonnées, éditorialisées, à des fonds d’images variés, qui constitueraient de véritables alternatives tant au piratage qu’à la domination des grands groupes industriels de la culture.

Par exemple aussi, la numérisation des films et les nouveaux équipements numériques modifient la façon dont les œuvres rencontrent le public dans les salles de cinéma. Certaines œuvres ne trouvent pas le chemin du grand écran, d’autres connaissent des carrières éclair. Dans le même temps, les médiathèques sont de plus en plus à même d’organiser des projections de qualité dans leurs propres espaces, ou en partenariat. De nouvelles synergies entre bibliothèques, salles de cinéma, associations, distributeurs,… sont à inventer, au service des films et des publics.

Par exemple encore, alors que l’éducation à l’image et plus généralement l’éducation culturelle et artistique sont des priorités, les médiathèques constituent sans aucun doute le tout premier réseau capables de relayer ces politiques sur tout le territoire, dans une action autant dédiée au jeune public qu’à tous, tout au long de la vie.

On pourrait multiplier ces exemples. Sur tous ces sujets, Images en bibliothèques mène des réflexions, et les porte auprès de nombreux interlocuteurs : Ministère de la Culture, CNC, Collectivités territoriales, associations professionnelles, etc.

Dans les mois à venir, nous vous tiendrons au courant, grâce en particulier à cette rubrique et la lettre d’information, de l’avancée de ces projets.

Comme vous le savez certainement, notre association connaît depuis quelques mois des difficultés financières, liées à la diminution de la subvention que lui apporte le Ministère de la culture. Le Conseil d’administration a décidé de ne pas baisser les bras, mais au contraire de remettre à plat et de donner une nouvelle dynamique à notre action.

C’est un pari. La force de cette association, c’est qu’elle peut compter sur ses adhérents et sur ses partenaires pour accompagner son action. Merci, donc, de votre soutien.

Jean-Yves de Lépinay, Président d’Images en bibliothèques